94, boulevard Poniatowski – 75012 Paris
01 43 45 26 12
plongez@bleu-passion.fr

Restez au chaud pendant vos plongées en hiver

Restez au chaud pendant vos plongées en hiver

By Gemma Smith,

L’hiver arrive bel et bien. On ne peut le nier.

Les gens avaient l’habitude de plaisanter avec moi parce que je serai allé vivre sur le soleil lui-même, j’avais toujours froid. Oui, je suis ces personnes qui même en plein été portent toujours de grands pulls laineux et doublent leurs chaussettes. Je l’avoue, je suis une mauviette thermique.

Rien ne me rend malheureux comme le fait le froid. Il n’y a qu’un petit problème avec tout cela. Je suis obsédé par les sites de plongée en eau froide.

Oui, l’eau chaude et le soleil est tout bon, mais peut-on le comparer à une épave parfaitement préservée se trouvant dans une eau à 2 degrés qui lui a permis de conserver sa virginité ?

Ou voyager autour de la Scandinavie et avoir à retirer la neige qui vous permettra d’atteindre votre site de plongée ?

Ou peut-être tout simplement entretenir vos compétences au cours de l’hiver et pratiquer dans votre lieu de plongée locale tout au long de la saison des fêtes ?

Je crois que non.

Au fil des ans, j’ai appris, par tâtonnements, les meilleures façons de rester au chaud lors d’une plongée.

Avec l’assaut inévitable du temps froid, voici mes cinq meilleurs conseils pour mes copains frileux.

Le sec est la voie à suivre

Si possible, pensez à la combinaison étanche. Oui, c’est un cours de plus à prendre, et plus de dépenses, mais je crois vraiment que c’est l’une des meilleures décisions de plongée que je n’ai jamais prise. Je parle par expérience, comme quelqu’un qui a appris à plonger en Février, au Royaume-Uni, dans une combinaison humide.

J’adorais la plongée, mais j’étais thermiquement misérable. Dès que j’ai adopté la combinaison étanche ma plongée tout à coup tout avait un sens. J’étais tellement plus à l’aise, et donc plus heureuse et plus enthousiaste. Après tout, personne ne choisit ce sport pour être malheureux.

Si vous ne voulez pas investir dans une combinaison étanche, optez pour une combinaison semi-étanche.

Assurez-vous qu’elle est taillée correctement pour vous, et d’une épaisseur appropriée pour la température de l’eau dans laquelle vous allez plonger.

N’oubliez pas les extrémités !!

Oui, ce n’est peut-être pas le look le plus glamour au monde, mais portez toujours une cagoule. Une mauvaise journée avec votre coiffure est un prix insignifiant à payer pour une bonne plongée, sûre, et thermiquement confortable.

Les humains perdent une quantité surprenante de chaleur corporelle à travers leurs têtes. Il est très important de limiter cela autant que possible. Une bonne cagoule en néoprène de 5 mm-7 mm est un moyen facile pour maximiser votre plaisir de plongée en hiver.

En ce qui concerne les mains, une bonne paire de gants d’au moins 5 mm est un must. Et pour ceux qui plongent en combinaison étanche, les gants étanches sont un cadeau absolu !

Non seulement les mains froides ne sont pas du tout agréables, mais elles perdront leur dextérité et peuvent éventuellement interférer avec votre capacité à faire des tâches de base sous l’eau.

Ce n’est certainement pas ce que veut un plongeur sûr et consciencieux.

Considérez votre intervalle de surface

Après une plongée en eau froide, l’attente en surface avant la plongée suivante peut vraiment gâcher votre journée. Surtout pour ceux d’entre vous qui utilise une combinaison humide, il est important de la retirer, se sécher, se changer avec des vêtements secs et chauds, et laisser la température de votre corps revenir à la normale.

Même si vous prévoyez de faire une deuxième plongée, retirez toujours votre l’équipement mouillé. L’eau froide combinée avec une température de surface froide et un risque de vent ne sont bons pour personne. Votre intervalle de surface est votre chance de retrouver votre énergie. Assurez-vous de faire tout ce que vous pouvez pour vous donner la meilleure chance de faire une seconde plongée fantastique.

Entreprendre une plongée en ayant déjà froid est un grand non-sens.

Vous devez être thermiquement confortable entre les submersions.

Pensez à ce qui entre dans votre corps

Bien qu’il soit toujours important de bien manger et de rester hydraté, il le devient encore plus lorsque vous plongez dans des conditions plus froides. Votre corps brûlera encore plus de calories que la normale tout en essayant de maintenir et de générer de la chaleur pour vous.

Assurez-vous de vous alimenter correctement pour votre journée de plongée. Des boissons chaudes tout au long de la journée et un repas chaud et lent avant une plongée feront des merveilles.

Croyez-moi, votre corps vous remerciera si vous le faites.

En cas de doute, mettez fin à la plongée

Personne n’obtient un prix pour poursuivre une plongée jusqu’à la fin si vous ne vous amusez pas.
Ce n’est pas ça, ce sport. Si vous commencez à frissonner de façon incontrôlable, avant ou pendant une plongée, mettez-y fin. C’est aussi simple que ça. Ne vous sentez jamais mal d’avoir « ruiner » ou de raccourci la plongée de votre copain. Il y a des chances si vous avez froid, que cela soit également son cas. Il y a toujours un autre jour, et une autre plongée, à découvrir.

Les frissons incontrôlables sont un signe inquiétant d’hypothermie. Cela peut causer toutes sortes de problèmes, à la fois physiques, mentaux, et spécifiques à la plongée.

Ne vous mettez pas, ou vos copains de plongée, dans cette position. J’ai mis fin à beaucoup de plongées dans le passé pour toute une série de raisons. Je ne regrette pas une seule de ces plongées manquées. Écoutez votre corps et votre esprit et agissez en conséquence.

C’est ce qui vous distingue comme le plongeur sûr que vous êtes.

Article traduit du Blog SDI
https://www.tdisdi.com/winter-is-coming/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *